Reporting des grands groupes internationaux en matière d'achats responsables

Première étude sur les politiques achats responsables des multinationales

Cette étude, réalisée en partenariat avec le cabinet Ecovadis, porte sur les pratiques achat de 125 entreprises asiatiques, américaines et européennes faisant partie du Global 500. Les entreprises communiquent encore trop peu sur leur organisation interne gouvernance, motivation /formation des acheteurs. Moins de 1% des entreprises abordent les objectifs individuels RSE des acheteurs.
Il est à noter que les entreprises européennes communiquent plus et présentent des politiques plus structurées que leurs homologues américaines et asiatiques p.ex. niveau de transparence des rapports « avancé » pour 75% des entreprises en Europe, contre 40% en Amérique du Nord et 18% en Asie.
Des disparités fortes apparaissent entre secteurs d’activité, entre de grands communicants comme les Equipements Electroniques ou l’Informatique et des secteurs qui abordent peu le sujet, comme celui du BTP et Matériaux.
En conclusion, même si le reporting n’est qu’un indicateur des pratiques réelles des entreprises, force est de constater que la communication Achats Responsable est devenue en 2010 extrêmement structurée et quantifiée. Avec ce niveau de transparence qui progresse, il devient plus difficile pour les entreprises de se contenter d’actions symboliques en matière d’Achats Durables. Les « meilleures pratiques » identifiées dans cette étude pourraient servir aux entreprises pour continuer à «élever le standard » dans les années à venir.